Katie Bouman, à l’origine de la première image d’un trou noir

20190410-78mLa première image d’un trou noir a été observée le 10 avril 2019. Ce moment historique pour la science est le résultat de la collaboration de huit télescopes et observatoires (situés au Groenland, en Antarctique, au Chili, au Mexique, aux Etats-Unis, à Hawaii, en France et  Espagne). Les 200 chercheurs pouvaient observer le même astre à un moment déterminé par une horloge atomique précise à un dix millième de milliardième de seconde près. Cette collaboration internationale et la première photo d’un trou noir sont le résultat du projet Event Horizon Telescope créé en 2017.

Encore plus réjouissant dans ce nouveau « grand bond pour l’humanité », le génie à l’origine de l’algorithme permettant d’assembler les différentes « pièces » de l’image est une chercheuse. Katie Bouman, ancienne étudiante doctorante du MIT, a mis au poins cet algorithme 3 ans auparavant. La joie sur son visage au moment ou elle découvre la photo du trou noir a fait le tour du web et son ancienne université est allée jusqu’à la comparer à Margaret Hamilton, qui avait écrit le code informatique permettant de lancer la mission Apollo. Une victoire bonus pour la science, domaine où les femmes sont largement sous-représentées. Les hypothèses émises par Einstein dans sa théorie de la relativité générale ont également pu être confirmées.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s